Septicémie Chez Les Chiens: Symptômes Et Traitements

L’exactitude de l’article a été vérifiée (le contenu comprend des liens vers des sites de médias réputés, des instituts de recherche universitaires et, occasionnellement, des études médicales). Tout le contenu de notre site Web a été examiné, cependant, si vous pensez que notre contenu est inexact, obsolète ou douteux, vous pouvez nous contacter pour apporter les corrections nécessaires.

Parfois, la bactérie peut gagner la bataille contre l’organisme et provoquer une infection généralisée. Lorsque cela se produit, la mise en place d’un traitement efficace est essentielle pour la survie de l’animal.
Septicémie chez le chien : symptômes et traitements

L’organisme, dans sa vie quotidienne, lutte constamment contre l’invasion des bactéries et des éléments pathogènes. Compte tenu du nombre de batailles livrées, on pourrait dire que les coups que ces bactéries reçoivent sont constants.

Cependant, parfois, lorsque les défenses de l’organisme baissent la garde, certaines bactéries peuvent gagner la bataille. Lorsque cela se produit, une infection se forme. Mais lorsqu’elle survient massivement, une septicémie survient. Ensuite, nous expliquerons les causes et le traitement de la septicémie chez le chien.

Définition de la septicémie

La septicémie ou septicémie est une propagation transitoire, intermittente ou continue de bactéries ou d’autres organismes pathogènes dans la circulation sanguine.

Lorsque cela se produit chez des individus normaux et en bonne santé, l’infection est généralement bénigne et spontanément résolutive. C’est-à-dire que les bactéries qui ont remporté la première bataille et qui ont envahi le territoire de l’organisme sont effectivement détruites par les défenses de l’organisme.

En revanche, dans certaines circonstances où les défenses de l’animal ne sont pas en mesure de répondre adéquatement à cette première infection, une invasion massive de bactéries se produit  avec la septicémie qui en résulte.

La septicémie chez le chien peut être une pathologie grave.

Symptômes de septicémie chez le chien

Si le chien souffre de septicémie, il peut avoir une symptomatologie variée, mais souvent avec une présentation généralisée. Parmi les symptômes les plus typiques, nous retrouvons les suivants :

  • Fièvre
  • Dépression généralisée, apathie.
  • Tachycardie.
  • Tachypnée, une augmentation de la fréquence respiratoire au-dessus des limites normales.

D’autre part, nous pouvons trouver d’autres symptômes moins spécifiques impliqués dans ce processus, même si parfois ils peuvent ne pas être présents si la maladie a suffisamment avancé. En ce sens, on peut parler de :

  • Hypothermie : Parfois, il peut y avoir une hypothermie causée par une septicémie très grave. Normalement, l’ordre habituel passe par une période d’hyperthermie après laquelle, en l’absence de traitement et de progression de la maladie, une hypothermie s’ensuit.
  • Réduction de la production d’urine : de même, dans les stades avancés de la maladie, il peut y avoir une réduction du volume d’urine produite.
  • Symptômes gastro-intestinaux : vomissements, diarrhée et anorexie. Ils surviennent dans le sepsis avancé.

Traitement

En général, nous pouvons affirmer que l’efficacité du traitement du sepsis dépendra toujours d’un diagnostic précoce. Cette condition est importante dans tout processus pathologique, mais elle est encore plus importante dans ce type d’infection.

D’autre part, l’identification et l’élimination des foyers bactériens et le soutien hémodynamique (favorisant le bon fonctionnement du système circulatoire) sont tout aussi essentiels. Ensuite, nous vous montrons les traitements les plus importants dans les processus de septicémie :

culture bactérienne

Bien que techniquement cela ne fasse pas partie du traitement, nous le mentionnons comme un test essentiel pour l’identification correcte de l’élément pathogène. Il est toujours plus facile de vaincre l’ennemi quand on connaît ses points faibles. Pour les connaître, il faut savoir à quoi on a affaire.

Les cultures bactériennes sont réalisées de manière professionnelle à partir d’échantillons biologiques de l’animal (fèces et crachats, entre autres) et reposent sur la culture de la bactérie pathogène dans un milieu stérile afin de l’identifier.

Débrider et nettoyer les plaies

Lorsque la septicémie provient d’une plaie cutanée, on peut la considérer comme la source de production de bactéries. Par conséquent, il est essentiel de nettoyer et d’enlever tous les tissus infectés afin d’empêcher la propagation de micro-organismes dans la circulation sanguine.

Opération

Parfois, l’élimination du foyer producteur de bactéries nécessite une résolution chirurgicale. Des processus tels que les infections utérines, les abcès intra-organes ou les perforations gastro-intestinales nécessitent ce type d’intervention pour leur réparation ou leur élimination.

antibiothérapie

Élément clé. Si les défenses corporelles du chien ne sont pas en mesure de faire face à ces bactéries, il est nécessaire de donner un avantage aux troupes amies.

Un traitement antibiotique correct, basé sur les résultats de la culture, peut faire la différence entre le succès ou l’échec. Plus l’antibiotique est efficace contre le micro-organisme spécifique qui cause l’infection, plus la garantie de guérison est grande.

Soutien

De même, un soutien nutritionnel adéquat est toujours également indiqué. Le maintien de l’équilibre hémodynamique et l’apport au corps des nutriments nécessaires doivent se faire dès le premier instant.

Il faut tenir compte du fait que pour le système physiologique de l’animal, combattre une septicémie est un processus épuisant. C’est pourquoi une bonne alimentation, en ce moment, est plus importante que jamais.

Les médicaments humains peuvent être mortels pour les chiens.

une maladie compliquée

En conclusion, la septicémie chez le chien est un processus pathologique avec un pronostic réservé, dans lequel la détection et le diagnostic précoces peuvent faire la différence entre le succès ou l’échec.

Au moindre symptôme de maladie chez le chien, il faut se rendre chez un professionnel pour évaluer correctement l’animal et établir, si nécessaire, le traitement pertinent.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *