Rapaces Nocturnes, Dames De La Nuit

Les rapaces sont des oiseaux majestueux qui traversent nos cieux à la recherche de leur proie. Et parmi ces oiseaux les rapaces nocturnes sont les dames de la nuit.
Rapaces nocturnes, dames de la nuit

Les rapaces nocturnes ont donné naissance à de nombreux mythes et croyances, certains bons, d’autres moins. Ils sont répartis sur tous les continents, à l’exception de l’Antarctique. Sur le total des espèces connues, 13 vivent en Europe ; et de ces huit vivent avec nous dans la péninsule ibérique.

Rapaces nocturnes de la péninsule ibérique : rapaces plus grands

le hibou grand duc

Connu sous son nom scientifique Bubo bubo , c’est le plus grand rapace nocturne d’Europe. Il a une envergure allant jusqu’à 180 centimètres et pèse 2 500 grammes. Il se distingue par son aspect coloré et majestueux ; Il a de grands yeux orange, un plumage fauve couvrant les pattes, un bec et des griffes noirs.

Hibou grand-duc perché sur un rondin

chouette effraie

Connu sous son nom scientifique Tyto alba , c’est un oiseau nocturne de taille moyenne. Il mesure 94 centimètres d’envergure et pèse 360 ​​grammes. Son plumage est doré, avec des taches grises et blanches sur le dos, avec tout le dessous blanc. Sa caractéristique la plus importante est le visage, avec un disque facial blanc en forme de cœur.

La chouette effraie est une espèce d'oiseau de proie

Rapaces nocturnes de la péninsule ibérique : rapaces mineurs

hibou moyen-duc

Connu sous son nom scientifique Asio otus , il ressemble à un petit hibou grand-duc. Il a une envergure de 100 centimètres et un poids de 350 grammes. Son corps est brun rougeâtre, parsemé de tons plus foncés. Le disque facial est également rougeâtre, avec des yeux orange entourés de plumes blanches.

Hibou moyen-duc (Asio otus)
Source : https://www.flickr.com/photos/tiobarras/

Chouette

Connu sous son nom scientifique Athene noctua , c’est un oiseau trapu de la taille d’un corbeau. Son envergure atteint 100 centimètres et il pèse environ 700 grammes. De couleur brune, rougeâtre ou grisâtre, il a un corps tacheté de noir et de blanc. Ses ailes sont arrondies et courtes. Et son disque facial est grisâtre, dans lequel ressortent ses yeux noirs.

Carabo commun sur une branche

Chouette

Connu sous son nom scientifique Strix aluco , il mesure environ 60 centimètres d’envergure et pèse, au plus, 200 grammes. C’est une petite chouette potelée, d’apparence amicale. Il a le plumage blanc avec des rayures brunes ou brun foncé tacheté de blanc. Les yeux sont grands, avec des iris jaunes, encadrés de « sourcils » blancs qui lui donnent l’apparence d’un froncement de sourcils.

Chouette chevêche (Strix aluco) sur un journal
Source : http://www.rtve.es/

petit-duc

Connu sous son nom scientifique Otus scops , c’est le plus petit oiseau nocturne de la péninsule ibérique. Son envergure ne dépasse pas 54 centimètres et il pèse, au plus, 145 grammes. Son plumage dorsal est doré et il a des « oreilles » qui délimitent le disque facial, où il montre des yeux jaune orangé. Sur la partie ventrale le plumage tend vers le gris clair.

Petit-duc scops (Otus scops) sur une branche
Source : http://eldiariorural.es/

hibou des marais

Connu sous son nom scientifique Asio flammeus , il mesure environ 100 centimètres d’envergure et pèse environ 300 grammes. Son plumage ressemble à celui du hibou moyen-duc, avec des taches jaunes aux extrémités des ailes et un disque facial ocre. Les yeux sont jaunes perçants, entourés de plumes noires.

Hibou des marais, l'un des oiseaux de proie

La chouette de Tengmalm, l’un des rapaces nocturnes les plus méconnus de notre faune

Aussi connue sous le nom de chouette boréale, son nom scientifique est Aegolius funereus . Il mesure environ 58 centimètres d’envergure et n’atteint pas les 200 grammes de poids. Il présente une grande variation de couleur, du rougeâtre au grisâtre. Sur la partie supérieure, il est de couleur chocolat, avec des taches blanches brillantes. Les yeux sont jaunes, tout comme le bec.

Chouette boréale (Aegolius funereus), l'un des oiseaux de proie
Source : https://es.wikipedia.org/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *