Les Effets De La Surpopulation Dans L’aquarium

L’exactitude de l’article a été vérifiée (le contenu comprend des liens vers des sites de médias réputés, des instituts de recherche universitaires et parfois des études médicales) . Tout le contenu de notre site Web a été examiné, cependant, si vous pensez que notre contenu est inexact, obsolète ou douteux, vous pouvez nous contacter pour apporter les corrections nécessaires.

Un aquarium surpeuplé peut rendre difficile la respiration, la socialisation, la croissance et la survie de vos poissons.
Les effets de la surpopulation dans l'aquarium

Chaque aquariophile souhaite avoir une grande variété d’espèces dans le réservoir, car cela représente mieux un écosystème aquatique naturel. Malgré cela, il faut être conscient que les effets d’une surpopulation dans l’aquarium peuvent être dévastateurs.

Le volume d’eau nécessaire à chaque poisson varie beaucoup selon les espèces, puisqu’un carassin doré nécessite au minimum 40 litres par individu, alors qu’un guppy vaut cinq litres sans problème. Il est donc impossible d’établir une règle générale.

Chaque aquarium et chaque espèce est un monde, mais même ainsi, nous rassemblons ici certains effets communs de la surpopulation dans l’aquarium. Continuez à lire, car ces informations vous éviteront bien des ennuis.

Combien de poissons est trop?

Tout d’abord, il est nécessaire que tout tuteur comprenne que la taille d’un aquarium n’est presque jamais comparable à l’habitat naturel d’un poisson.

En effet, les masses d’eau d’un marais, d’une rivière ou d’une mer sont presque toujours supérieures au volume qu’un humain peut contenir sur un sol. Même si cela ressemble à un chiffre élevé, un aquarium de 200 litres n’est même pas comparable à un petit étang.

Pour cette raison, certaines activités métaboliques que le poisson effectue dans son milieu naturel peuvent devenir un problème dans l’espace limité de l’aquarium, surtout si l’on tient compte du fait que de nombreux décomposeurs du milieu naturel ne sont pas présents dans le réservoir.

Voici quelques-uns des effets de loger trop de poissons ensemble dans trop peu d’eau, car cela peut compromettre l’intégrité de l’ensemble de l’aquarium.

Un aquarium de poissons guppy.

1. Manque d’oxygène

Comme tous les autres vertébrés, les poissons absorbent de l’oxygène et libèrent du dioxyde de carbone. Grâce à leurs branchies, ils parviennent à respirer sous l’eau, mais la quantité d’oxygène dissous dans ce liquide n’est pas infinie.

Ainsi, plus il y a de poissons dans cet environnement, plus le taux métabolique total est élevé, ce qui se traduit par une consommation d’oxygène plus élevée. Il existe plusieurs signes qui dénotent de l’événement d’hypoxie généralisée:

  1. Une faible activité initiale des membres de l’aquarium. Les poissons nagent et mangent moins.
  2. À mesure que les concentrations d’oxygène diminuent, les poissons déplacent leurs couvertures branchiales plus rapidement. Avec cela, ils cherchent à filtrer plus d’eau et ainsi obtenir plus d’oxygène.
  3. Le signe le plus évident est lorsque les poissons soufflent à la surface de l’aquarium, car ils recherchent directement de l’air.

2. Niveaux élevés de nitrites et d’ammoniac

Les déchets azotés des poissons se décomposent en ammoniac, un composé très toxique pour eux. Heureusement, il existe des bactéries qui le transforment en nitrite et plus tard en nitrate, une substance beaucoup moins létale.

Ainsi, les pics d’ammoniac et de nitrite peuvent sérieusement mettre en danger la vie des membres de l’aquarium. Naturellement, plus les poissons excrètent leurs déchets dans l’environnement, plus il est difficile de contrôler ces valeurs.

3. Croissance irrégulière et agressivité

Bien qu’il n’y ait pas encore de consensus exact sur la façon dont la taille de l’aquarium affecte la croissance du poisson, il a été constaté que certaines hormones synthétisées dans des environnements stressants entravent le bon développement de l’animal.

De plus, un nombre excessif de membres dans l’aquarium peut favoriser la compétition pour les ressources et l’agressivité, ce qui bien sûr diminue l’efficacité biologique de chaque individu.

Connaître les interactions hormonales et neurologiques exactes de la surpopulation d’un aquarium est difficile, mais les effets sont clairement observés : plus de maladies, une croissance individuelle réduite, plus d’agressions et de blessures entre ses membres et bien d’autres répercussions négatives.

Un aquarium avec de nombreux poissons.

Durabilité à long terme

Avant de se lancer dans l’aventure de la création d’un aquarium, chaque tuteur doit avoir une idée claire : cet écosystème doit être pérenne pendant de nombreuses années.

Les effets de la surpopulation dans l’aquarium peuvent ne pas être perceptibles pendant les premiers jours ou mois, mais finalement tous les événements décrits ici commenceront à se produire. Même si nous voulons faire de cet espace une valeur esthétique, la première chose doit toujours être le bien-être des poissons.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *