Les Chats Sont-ils Anxieux?

L’exactitude de l’article a été vérifiée (le contenu comprend des liens vers des sites de médias réputés, des instituts de recherche universitaires et parfois des études médicales). Tout le contenu de notre site Web a été examiné, cependant, si vous pensez que notre contenu est inexact, obsolète ou douteux, vous pouvez nous contacter pour apporter les corrections nécessaires.

L’anxiété est une sensation très désagréable connue de tous, mais votre chat peut-il en souffrir ?
Les chats sont-ils anxieux ?

L’anxiété est malheureusement une pathologie de plus en plus diagnostiquée dans la population générale. Beaucoup d’entre nous connaissent ses symptômes : transpiration, douleurs thoraciques, manque de concentration et grande fatigue en font partie. Dans cette société de stimulations et de responsabilités continues, la nervosité chronique est à l’ordre du jour.

Bien que cela puisse ne pas sembler être le cas et que la capacité émotionnelle des animaux non humains soit souvent remise en question, les animaux de compagnie peuvent également ressentir de l’anxiété. Après tout, ce sentiment alarme le corps et le prépare à des situations dangereuses, ce qui est essentiel dans la nature pour la survie.

Ci-dessous, nous vous montrons comment identifier les troubles anxieux chez les chats, leurs causes possibles, et quelques conseils généraux pour les résoudre.

Chaque animal a sa propre perception

Tout d’abord, il faut bien comprendre que l’anxiété dépend de deux choses, principalement :

  • La nature du stimulus provoquant cette sensation.
  • La prédisposition de l’animal à en faire l’expérience.

Il ne faut pas oublier que, comme les humains, les animaux sont des individus avec des histoires antérieures et des personnalités différentes. Il y a donc des chats plus nerveux et d’autres plus calmes, et ce qui génère de l’indifférence chez l’un peut déclencher un trouble anxieux chez un autre.

Chaque gardien connaît son animal mieux que quiconque, et observer l’animal pour décrypter ses caractéristiques émotionnelles sera la clé du diagnostic. Pourtant, il existe deux facteurs environnementaux généraux qui peuvent causer de l’anxiété chez les chats.

L'anxiété chez les chats est courante.

environnement physique

Certains de ces facteurs physiques favorisent l’anxiété féline :

  • Absence de lieux permettant une utilisation tridimensionnelle de l’espace, tels que des poteaux à gratter, des tours ou des meubles pouvant grimper.
  • Manque d’espace individuel, c’est-à-dire un endroit où le chat peut s’isoler des personnes et des autres animaux.
  • Fourniture inadéquate ou insuffisante de nourriture et d’eau, surtout lorsque plusieurs félins vivent ensemble dans le même foyer, car des conflits peuvent survenir.
  • Changements dans l’environnement physique : un déménagement, déplacer constamment les structures de jeu ou d’alimentation du chat… etc.
  • Un environnement trop monotone : c’est une chose de respecter les espaces de l’animal, et une autre de ne jamais lui donner de nouveaux stimuli. Les félins sont curieux de nature, et de nouveaux jouets et défis sont nécessaires à leur activation mentale.

Environnement social

Il existe également divers facteurs sociaux qui peuvent nous faire soupçonner que l’animal souffre d’anxiété :

  • Mauvaise cohabitation avec les autres animaux qui partagent un foyer avec le chat, qu’ils soient de la même espèce ou d’espèces différentes.
  • Mauvaise manipulation de l’animal par les gardiens : trop de manipulations et de contacts, punitions physiques, cris, bruits forts…etc.
  • Arrivée d’une nouvelle personne à la maison, surtout s’il s’agit d’un enfant ou d’un nouveau-né qui provoque régulièrement des scandales.

Comment identifier l’anxiété chez un chat ?

Comme chez les humains, les troubles anxieux peuvent se manifester d’innombrables façons et inclure à la fois des symptômes comportementaux et physiques.

La liste des signes est pratiquement interminable, mais nous montrons ici quelques changements chez le félin qui devraient déclencher la sonnette d’alarme de tout gardien :

  • Agressivité sans précédent, toilettage accru et contractions spasmodiques de la musculature du tronc dorsal de l’animal. Ces symptômes sont inclus dans une pathologie appelée syndrome d’hyperesthésie féline.
  • Diminution du désir de manger ou anorexie.
  • Augmentation disproportionnée des périodes de repos.
  • Marquage avec de l’urine ou des matières fécales à l’extérieur du bac à litière.
chat dans un sac

Comment traiter l’anxiété chez le chat ?

L’anxiété peut avoir diverses causes, et en fonction de celles-ci, le traitement sera plus ou moins complexe.

Pour cette raison, il est toujours important de connaître l’histoire de l’animal avant son arrivée à la maison, et de consulter le vétérinaire avant tout changement dans son comportement.

En général, l’augmentation des stimuli fonctionne généralement dans les troubles anxieux généralisés (sans raison particulière), car ils occupent l’animal et réduisent le stress grâce à l’exercice physique. Des poteaux à gratter, de nouveaux jouets ou une interaction avec le gardien sont de bonnes options. Bref, l’enrichissement du milieu est essentiel.

Dans tous les cas, si ces changements ne prennent pas effet, il existe une série de médicaments anxiolytiques qui peuvent être administrés aux chats, toujours sous la prescription et la supervision d’un vétérinaire.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *