Le Comportement Des Cigognes

Ils appartiennent aux échassiers, dont les pattes ressemblent à des échasses qui, bien qu’elles leur facilitent la marche en eau peu profonde, les rendent maladroits sur la terre ferme, bien que plus tard, ils montrent la capacité de dormir debout sur une jambe ; leurs migrations – ils évitent les températures élevées en Afrique – leur permettent de survivre et de se reproduire
Le comportement des cigognes

Les cigognes sont mondialement connues pour la légende selon laquelle elles sont responsables de la livraison des bébés à leurs parents correspondants. Bien que présent dans l’imaginaire populaire, le comportement des cigognes est encore peu connu. Ensuite, nous allons en savoir plus sur ces beaux oiseaux, leur régime alimentaire, leur habitat et leur mode de vie.

La cigogne : caractéristiques physiques et taxonomie

Les cigognes sont de grands oiseaux élancés qui composent le groupe des échassiers, qui comprend de nombreuses espèces. La principale caractéristique de ce groupe d’oiseaux est la forme de leurs pattes en forme d’échasse. Ces caractéristiques physiques leur permettent de se promener en toute sécurité dans les régions peu profondes, comme les berges des rivières, des lacs ou des étangs.

Ils présentent un corps mince, recouvert d’un plumage abondant et doux, généralement noir et blanc. Ils ont un grand cou en forme de « S » et une petite tête par rapport à leur corps long et fin. Son bec est pointu, étroit et allongé.

types de cigognes

  • Cigogne blanche : Ciconia linneaus
  • Cigogne noire : Ciconia nigra
  • Cigogne orientale : Ciconia boyciana
  • De par sa caractéristique esthétique, la cigogne à cou blanc : Ciconia espicopus
  • Cigogne africaine à bec ouvert – Anastomus lamelligerus
  • Cigogne indienne à bec ouvert : Anastomus oscitans

Habitudes et comportement des cigognes

Le comportement des cigognes sur terre peut être maladroit à nos yeux. Ses longues jambes échasses rendent sa marche lente, raide et quelque peu négligente, semblable à une poupée. Cependant, lorsqu’ils prennent leur envol, ces oiseaux révèlent une grande vitesse et une élégance remarquable, et montrent ainsi toute leur beauté lorsqu’ils traversent les cieux.

Oiseau : habitat de la cigogne

Lorsqu’il est temps de dormir, les cigognes adoptent une pose très particulière, typique des échassiers. Ils replient une de leurs pattes contre leur corps, la rétrécissent et restent parfaitement en équilibre sur l’autre. La patte qui reste au sol reste raide et droite jusqu’à ce que la cigogne se réveille.

alimentation des cigognes

Comme la grande majorité des oiseaux, les cigognes entretiennent une alimentation très variée. Ils consomment généralement toutes les espèces de petits animaux qui vivent dans les marécages, les étangs, les lacs, les rivières, etc. Leur alimentation quotidienne dépend de la disponibilité des aliments locaux, de la période de l’année, de leur âge, etc.

Oiseau : cigogne se nourrissant

Il utilise son bec pointu et fort comme une sorte de harpon pour capturer et abattre ses proies, ainsi que pour creuser dans les bassins. Et si la nourriture se fait rare, les cigognes peuvent aussi consommer des déchets alimentaires humains, des charognes ou des ordures ; en ce sens, ce sont des oiseaux aux multiples ressources.

habitat des cigognes

L’habitat naturel des cigognes se situe dans les eaux peu profondes. Ces oiseaux peuvent vivre dans les prairies humides, sur les rives des rivières et des lacs, près des étangs et des mares ou dans les zones humides.

Cependant, les cigognes construisent souvent leurs nids en hauteur pour assurer le bien-être de leurs petits. Normalement, ils préfèrent les placer dans les hautes branches d’arbres forts et feuillus ; on trouve souvent des nids de cigognes dans les clochers des églises ou dans les hautes tours.

Au retour de leur migration, ils  retournent pendant plusieurs étés à leur lieu d’origine pour entamer une nouvelle étape de reproduction. Ils renforcent généralement leur nid avant l’arrivée de nouveaux poussins.

Oiseau : Migration des cigognes

Dans de nombreux pays, les cigognes sont protégées par la loi et il est interdit de toucher à leurs nids, même lorsqu’ils sont hors d’usage. En les déplaçant d’un endroit à l’autre, on peut interférer avec le cycle de reproduction des cigognes et par conséquent menacer la pérennité de leur espèce.

Comportement de la cigogne : Migration

Les cigognes sont des oiseaux migrateurs qui,  avec l’arrivée des basses températures, doivent entreprendre un long voyage à la recherche de chaleur et d’un nouvel habitat. Pendant l’automne, ces oiseaux volent principalement vers l’Afrique australe où ils trouvent beaucoup de nourriture et un temps chaud.

Au cours de leur voyage, ils traversent le détroit de Gibraltar et le désert du Sahara jusqu’à leur destination ; On estime qu’ils peuvent voler plus de 100 kilomètres par jour. Cependant, lorsque les températures élevées approchent sur le continent africain, les cigognes se préparent à passer l’été en Europe centrale ou orientale.

La migration est un aspect fondamental du comportement des cigognes, puisqu’elle permet leur survie et leur reproduction. Il faut rappeler que la possession domestique de cette espèce est interdite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *