Cancer Chez Les Animaux De Compagnie: Statistiques Et Considérations

L’exactitude de l’article a été vérifiée (le contenu comprend des liens vers des sites de médias réputés, des instituts de recherche universitaires et, occasionnellement, des études médicales). Tout le contenu de notre site Web a été examiné, cependant, si vous pensez que notre contenu est inexact, obsolète ou douteux, vous pouvez nous contacter pour apporter les corrections nécessaires.

Les animaux, comme les humains, peuvent subir des processus cancérigènes de gravité variable. Plusieurs études rapportent la prévalence de ces maladies chez différentes espèces.
Cancer chez les animaux de compagnie : statistiques et considérations

Le cancer est une maladie qui nous donne un frisson rien qu’en prononçant son nom. Ce n’est pas pour rien, puisque des sources officielles calculent que près de 500 personnes sur 100 000 souffrent de cette pathologie chaque année. Malheureusement, les animaux ne sont pas épargnés et le cancer chez les animaux de compagnie est relativement courant.

Nous avons exploré à d’autres occasions ce qu’il faut faire face à un chien atteint d’un cancer, quels sont les symptômes de la maladie, le traitement qui lui est appliqué et son éventuel pronostic.

Pourtant, savez-vous quels animaux de compagnie sont les plus susceptibles de développer des tumeurs malignes ? Connaissez-vous les races canines les plus sujettes au cancer ? Sur la base d’études scientifiques et de statistiques, nous décortiquons ci-dessous le monde du cancer chez les animaux de compagnie.

Qu’est-ce que le cancer ?

Selon la Société espagnole d’oncologie médicale (SEOM), le cancer est défini comme un grand groupe de maladies, toutes caractérisées par le développement de cellules anormales qui se développent et se propagent de manière incontrôlable dans tout le corps.

De manière simple, on pourrait dire que les lignées cellulaires défectueuses mutent génétiquement, ce qui les empêche de se diviser et de mourir naturellement. C’est par ce mécanisme que les tumeurs redoutées sont produites.

Le cancer devient de plus en plus à l’ordre du jour, non seulement en raison de l’augmentation générale de la population, mais aussi parce que les méthodes de détection sont de plus en plus raffinées et permettent un diagnostic plus clair du patient. Cette même réalité s’applique à la clinique vétérinaire.

Pour cette raison, nous avons de plus en plus d’informations liées à cette série de pathologies dans le monde des animaux de compagnie. Ensuite, nous vous montrons quelques données d’un grand intérêt.

Cancer chez les animaux de compagnie.

Le cancer dans le monde des animaux de compagnie

Selon l’American Veterinary Medical Association (AVMA), près de la moitié des décès d’animaux de compagnie de plus de 10 ans sont directement causés par des processus cancérigènes. Cela se traduit par 47% des chiens et 32% des chats souffrant de ce sort.

Les chiens ont presque le même risque à vie de développer un cancer que les humains. Par exemple, un homme adulte aux États-Unis a 11 % de chance de souffrir d’un cancer du côlon, un chiffre qui n’est pas négligeable. Des données similaires peuvent être attendues dans le monde canin.

De plus, l’incidence du cancer – c’est-à-dire le nombre de nouveaux cas sur une période donnée – varie selon la race de l’animal. Chez les chiens, par exemple, les boxeurs sont plus sujets à divers types de cancers malins.

En revanche, tout animal domestique à pigmentation claire est plus sujet aux tumeurs cutanées malignes. Cela ne s’applique pas seulement aux chiens et aux chats, comme cela a également été observé chez les vaches et les chèvres, par exemple.

Nous allons plus loin, puisque divers procédés vétérinaires tels que les ovariectomies ou l’administration d’hormones de grossesse semblent être liés aux cancers mammaires aussi bien chez le chien que chez le chat.

Sans aucun doute, les causes de cette famille de pathologies peuvent être multiples : prédisposition génétique, facteurs environnementaux, interventions chirurgicales ou administration de médicaments, parmi tant d’autres. Malheureusement, cette liste est presque sans fin.

L’importance de connaître le cancer chez les animaux de compagnie

Comprendre les facteurs qui favorisent l’apparition du cancer chez l’animal domestique peut également aider notre espèce. Par exemple, les animaux sont d’excellents bioindicateurs de la présence d’agents toxiques dans l’environnement, car ils ont tendance à y réagir plus tôt que les humains.

De plus, la situation à la maison peut également favoriser ces maladies : le risque d’un chien atteint d’un cancer en tant que fumeur passif est similaire à celui d’une personne dans la même situation. Cela nous permet de prendre conscience que l’animal est une entité de plus dans le noyau familial.

Un chien triste regardant la caméra.

au-delà de l’humain

Comme nous l’avons vu, le cancer est un groupe de maladies qui se produisent bien au-delà des êtres humains, puisque pratiquement tous les vertébrés peuvent en souffrir – à quelques exceptions près -.

Comprendre la dynamique de ces maladies chez les animaux de compagnie est essentiel, car non seulement elles nous permettent de leur sauver la vie, mais nous apprenons également au passage les processus et les fondements du cancer dans les tissus des êtres vivants. Gagner la bataille contre cette horrible pathologie n’est qu’une question de temps.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *