5 Conseils Et Recettes Faciles Pour Nourrir Votre Lapin

L’exactitude de l’article a été vérifiée (le contenu comprend des liens vers des sites de médias réputés, des instituts de recherche universitaires et, occasionnellement, des études de médecins). Tout le contenu de notre site Web a été examiné, cependant, si vous pensez que notre contenu est inexact, obsolète ou douteux, vous pouvez nous contacter pour apporter les corrections nécessaires.

L’alimentation du lapin doit être à base de foin, mais elle peut être enrichie d’autres aliments, comme des salades de légumes et de fruits.
5 astuces et recettes faciles pour nourrir votre lapin

Les lapins sont des animaux de compagnie considérés comme faciles à entretenir mais, comme pour les autres animaux qui partagent généralement leur vie avec des gardiens, c’est loin de la réalité. Ces beaux mammifères ont besoin de soins très spécifiques, notamment en ce qui concerne leur alimentation.

En effet, parmi les principales pathologies dont peuvent souffrir les lapins, les maladies digestives sont très répandues. Ceux-ci peuvent apparaître dus au stress, à des causes congénitales ou à une alimentation incorrecte et déficiente. Par conséquent, si vous voulez que votre animal soit en bonne santé et heureux, vous devez savoir comment le nourrir correctement.

Un animal de compagnie idéal avec des réserves

Les lapins sont des animaux de compagnie idéaux car ils sont affectueux, calmes et peu bruyants. Cependant, ce sont généralement des animaux au caractère fort et assez têtus. Leur survie dans la nature en dépend, c’est pourquoi chaque gardien doit comprendre certains comportements qui peuvent ne pas être si agréables à première vue.

Si vous souhaitez adopter un lapin comme animal de compagnie, la première chose à prendre en compte est l’extrême sensibilité de son système digestif. Ces animaux ont tendance à souffrir de déséquilibres nutritionnels et, de plus, ceux-ci peuvent entraîner de graves problèmes digestifs, dont les conséquences sont parfois mortelles.

Une photo avec des lapins noirs et blancs.

Nourrissez votre lapin naturellement

Les lapins sont des animaux très adaptés à une alimentation pauvre en énergie et extrêmement riche en fibres. Pour cette raison, le menu d’un lapin élevé comme animal de compagnie devrait être à base —presque exclusivement— d’herbes.

Aujourd’hui, l’erreur la plus répandue lors de l’alimentation d’un lapin est que de nombreux gardiens basent leur alimentation sur la nourriture. Ce type de nourriture pour les lapins de ferme ne pose aucun problème, car leur espérance de vie est très courte et,
par conséquent, ils ne développeront aucune pathologie.

Cependant, offrir exclusivement de la nourriture à un lapin domestique – qui pourrait vivre jusqu’à 11 ans – n’est pas la meilleure option. Gardez à l’esprit que ces animaux continuent d’avoir besoin de nourriture naturelle, peu importe combien de temps ils vivent dans une maison. Voici cinq conseils pour améliorer l’alimentation de votre animal.

1. Évitez de suralimenter le lapin avec de la nourriture sèche

L’un des meilleurs conseils que nous puissions vous donner concernant l’alimentation de votre lapin est d’éviter ou d’éliminer complètement les aliments de son alimentation. Son utilisation peut présenter plusieurs inconvénients, parmi lesquels figurent les suivants :

  • Ils sont pauvres en fibres —moins de 18 %—, ce qui favorise l’apparition de troubles du transit intestinal.
  • Les croquettes ou céréales fourragères nécessitent peu de mastication. Cela diminue l’usure des dents et favorise l’apparition de pathologies dentaires graves chez l’animal.
  • Étant un aliment concentré, il contient beaucoup de calories. Ceci, couplé à la vie sédentaire d’un lapin domestique, pourrait provoquer l’obésité.
  • L’alimentation des lapins est généralement très riche en calcium. Ce minéral est absorbé dans l’intestin, mais comme il y en a tellement, la majeure partie est excrétée par l’urine, ce qui entraîne souvent l’apparition de calculs rénaux.
Changer le régime alimentaire d’un lapin utilisé pour se nourrir peut être compliqué, car l’animal est très habitué à un type de nourriture et rejette les autres aliments. Cependant, chaque gardien doit essayer d’encourager le lapin à manger des aliments qui lui conviennent et sont plus sains, comme le foin.

2. Offrez beaucoup de foin à votre lapin

Le foin est la nourriture essentielle pour un lapin. Le régime alimentaire de ces animaux doit être basé sur une consommation illimitée de foin. Cela peut être acheté dans les animaleries, où vous trouverez une grande variété. De cette façon, vous pouvez tester quel type de foin votre animal préfère.

On appelle foin un ensemble d’herbes sèches composé principalement de luzerne, bien qu’il puisse en contenir beaucoup d’autres. En fait, il vaut mieux choisir un foin avec peu de luzerne, car il contient beaucoup de calcium et pourrait également entraîner l’apparition de calculs rénaux. 

Le foin est une culture très facile, donc si vous en avez envie, vous pouvez produire votre propre foin à la maison et offrir à votre animal le mélange qu’il aime le plus. Pour le faire, suivez ces étapes:

  1. Procurez-vous des plateaux avec peu de profondeur, car ces plantes ont besoin de peu de substrat.
  2. Procurez-vous des graines assorties de luzerne, de pissenlit, de fétuque, de trèfle ou d’autres graminées et légumineuses.
  3. Semez-les et, lorsqu’elles sont à une certaine hauteur —sans fleurir—, coupez-les.
  4. Faites de petits paquets et laissez-les sécher pendant deux à trois semaines.

3. Des légumes pour nourrir votre lapin

Il existe une fausse croyance largement répandue selon laquelle les légumes frais provoquent la diarrhée chez les lapins. En plus de ne pas être vrai, offrir à votre lapin différentes salades de légumes est très bénéfique, car elles apportent des minéraux, des vitamines, des fibres et d’autres nutriments à l’animal.

Cependant, le lapin doit être habitué à manger des légumes et ceux-ci doivent être à température ambiante, jamais sortis directement du réfrigérateur. Si c’est la première fois que vous les offrez, faites-le progressivement. N’oubliez jamais que la nourriture principale est le foin, qui doit toujours être disponible. Certaines salades que vous pourriez offrir sont :

  • Feuilles d’ endive, feuilles de carotte, tomate — très peu, moins d’un quart de tomate et une seule fois par semaine  — et chou
  • Épinards, feuilles de navet, carotte et trèfle frais.
  • Feuilles de pissenlit, feuilles de betterave, poivron rouge et bette à carde.

4. Fruits pour lapins

Un autre aliment naturel que vous pouvez donner à votre lapin est un fruit. Cependant, il ne peut occuper plus de 5 % de l’alimentation de l’animal. Pour cette raison, il n’est envisagé de proposer des fruits qu’une fois par semaine en petites quantités.

Le fruit est un aliment très riche en sucres et en eau, cela peut provoquer des diarrhées. Malgré cela, un peu de fruit par semaine est bénéfique pour la santé de l’animal. La même chose se produit avec les légumes riches en eau, comme la laitue.

5. Aliments interdits pour les lapins

Comme dernier conseil, nous parlerons des aliments interdits pour les lapins. Pour commencer, les lapins sont des animaux strictement herbivores, ils ne peuvent donc pas se voir proposer d’aliments d’origine animale.

En revanche, tous les aliments ultra-transformés que nous autres humains consommons habituellement sont totalement interdits pour les lapins. Par exemple, les aliments précuits, les biscuits, le pain blanc, les viennoiseries, les yaourts et bien d’autres produits emballés peuvent mettre fin à la vie de l’animal.

De même, certains fruits comme les bananes ou les avocats sont très indigestes pour les lapins et il vaut donc mieux ne pas leur en donner. La même chose se produit avec les graines de légumineuses. Bien que ses feuilles soient bonnes, les pois, les haricots, les pois chiches ou les lentilles ne doivent pas être offerts à l’animal.

Nourrir correctement le lapin est essentiel à son bien-être.

La complexité de l’alimentation du lapin

Comme vous avez pu le constater, le lapin n’est pas un animal de compagnie facile à gérer du point de vue de son alimentation. Pour que cet animal reste en bonne santé, le gardien doit tenir compte d’une infinité de facteurs et de variables.

Chaque fois que vous souhaitez apporter des modifications à l’alimentation de votre lapin, parlez-en à un vétérinaire spécialiste des animaux exotiques et des petits mammifères. Ce professionnel est le plus apte à aider votre animal à avoir une alimentation équilibrée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *